Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

(2e DEFAITE DE YEKINI, FIN DE CARRIERE…) On peut commencer à dire, « il a été un grand champion »...

Posté par: Souleymane Thiam| Lundi 25 juillet, 2016 17:07  | Consulté 27144 fois  |  0 Réactions  |   

La tentative de Yékini de revenir en force dans les arènes sénégalaises, après quatre années, a échoué. Il a perdu ce 24 juillet contre Lac de Guiers le combat qu'on peut très probablement et sans risque de se tromper, considérer comme sa der.

« Il a été un grand champion ». « Il a régné pendant une quinzaine d'années sans partage »...Voilà le genre d'appréciations qui vont être faites concernant Yakhya Diop alias Yékini. Plus prosaïquement, le fils de Bassoul et Joal va désormais être « conjugué » au passé, en attendant que lui-même officialise son retrait.

Deux sorties successives, toutes marquées par des défaites assombrissent plus que jamais son avenir. Et s'il devra attendre autant de temps qu'après sa défaite contre Balla Gaye, quatre ans, pour revenir, on devrait le revoir en...2020. Perspective d’ailleurs impossible, puisqu’il aura alors 47 ans et donc frappé par la limite d’âge, le dépassement devrait-on plus exactement dire.

Et si son nombre d’années lui permettait encore de continuer, il aurait à faire avec de potentiels adversaires plus jeunes et aux aptitudes physiques bien au dessus des siennes.
Deux arguments qui auront d'ailleurs considérablement pesé contre lui ce 24 juillet. Le plaquage de Lac qui l'a envoyé au sol a démontré son impuissance physique. En vérité, il est obligé de composer avec la donne qui lui permit de régner dans l’arène : vaincre les anciens et dominer sa génération.

Il a envoyé ses aînés à la retraite, ses cadets vont en faire de même avec lui. C'est dire qu’après quinze années invincibilité et deux revers successifs, il pourrait difficilement revenir. Encore moins rebondir.

Sa sortie de ce 24 juillet à été déjà qualifiée de « combat de trop » par bien des observateurs et amateurs de la lutte. L'issue du combat les conforte dans leurs argumentaires. De même, ils vont continuer à prôner la thèse de la retraite du tomber de Baboye, Bombardier et Tyson, entre autres. Ce qui se comprend du reste aisément.

Et la sagesse voudrait que Yékini et son entourage entendent raison. Mieux valant pour lui de prendre l'initiative que d'y être contraint par une série de défaites. Un autre risque est à courir dans pareil cas : gâcher de tout le bien qu'il a apporté à la lutte.

 L'auteur  Souleymane Thiam
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Souleymane Thiam
Blog crée le 07/12/2011 Visité 634242 fois 118 Articles 3472 Commentaires 18 Abonnés

Posts recents
(SOCIÉTÉ) Avec le plastique, ça ne...riz pas
(FOOTBALL) Il faut sauver le patriote El Hadj Diouf
(POLITIQUE, SOCIETE) Y En A Marre a secoué le cocotier
(RÉSEAUX SOCIAUX) Au rendez-vous des Door Kat
(POLITQUE) Macky : 5 ans après, le maître-mot est désillusion
Commentaires recents
Les plus populaires
(AVEC BERCY) Waly Seck a pris des chemins qui vont le perdre
(LUTTE) Pluie de combats…Risque d’inondation de « mauvais argent » ?
(2e DEFAITE DE YEKINI, FIN DE CARRIERE…) On peut commencer à dire, « il a été un grand champion »...
(AMNISTIE OU GRÂCE) Karim ne perd rien, il gagne tout...
(SOCIAL) « Bonnes » même à tuer, nos sœurs dans le Golfe