Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

(AVEC BERCY) Waly Seck a pris des chemins qui vont le perdre

Posté par: Souleymane Thiam| Dimanche 12 juin, 2016 13:06  | Consulté 50966 fois  |  10 Réactions  |   

Ceux qui aiment le jeune Ballago, veulent le voir réussir une carrière fulgurante et peuvent l’amener à changer de direction doivent agir urgemment. Le chemin qu’il prend (ou on l'a mis ?) est le plus court pour l’amener à un succès éphémère. C'est celui de la vengeance par procuration pour laver les innombrables affronts subis par son père durant sa longue carrière musicale. Principalement contre Youssou Ndour qui, malheureusement, n’a rien fait pour être détesté par le père de Waly. Tous ceux, nombreux, à condamner le « refus » de You de donner suite à la sollicitation de parrainage émise par Waly, doivent aujourd’hui sentir le besoin de lui présenter des excuses. Il avait comme senti le coup…

Aller à Bercy que pour ça ! Il y a de quoi lui demander remboursement...Le fils Ballago a mené son monde en bateau ! Le tintamarre soutenu des mois durant. L'impression que le jeune artiste allait à la conquête du marché international. La prestation dans une salle parisienne de plus grande capacité après le Zénith...Bref tous ces arguments mis en avant pour vendre le « le Bercy » de Waly Seck n'étaient en réalité que la face visible de l'iceberg. L'artiste avait derrière, bien dissimulés, ses objectifs cachés. Venger son père ! En jouant dans la salle dont le seul habitué sénégalais est son grand rival… Youssou Ndour. Lequel l’y invita même pour dégonfler les rumeurs sur leurs divergences et ainsi enterrer la hache de la guerre la plus vive du paysage musical sénégalais, si ce n'était pas la seule. You avait agi avec sincérité. En atteste son propos introductif de Ballago. « Je vous présente un des plus grands chanteurs d'Afrique », avait-il dit, visiblement très ému, dans une salle de Bercy pleine comme un œuf et applaudissant à tout rompre. Sans y être obligé, You avait tenu à partager sa scène, comme il le fait du reste depuis le début en invitant ses cadets. Le moment fut dès lors gravé en lettres d'or dans les annales de la culture sénégalaise. 

La présence de Thione Seck également magnifiée. Seulement, à entendre la déclaration de Waly de retour de Paris, qui plus est en présence de son père, après le propos sur la scène, la reprise de « Samba Abidjan » et la projection de l’image de You, on peut sans risque de se tromper estimer que Thione peut avoir pardonné, mais il n'a pas oublié ses souffrances dues à la place de N°1 de You. Car en définitive, de « problème You-Thione », il n'y a qu'un mal de Thione, selon les propres termes, à accepter le leadership musical de You.

Bien que très jeune, Waly a compris ou été bien nourri, c'est selon, à ce « drame familial ». Et comme à la vieille époque, c'est lui, le fils prodigue, qui prend l'honneur de la famille en main pour le laver. Au micro, sur une des scènes dont a fini d’être un des maîtres « l'adversaire-cible ». On espère, pour aller jusqu’au bout, le voir après à la conquête d’un Grammy Award, d’un disque d’or, obtenu grâce à une vente d’albums, donc plus valorisant que celui-là reçu par son père de la part de la famille de Mickaël Jackson, selon en tout cas la présentation qu’on en fit. Ou encore régler leurs comptes à ses oncles (Assane Ndiaye, Mapenda Seck…) qui n’ont pas rendu la monnaie de la pièce à son père, après qu’il les a cornaqués. Que de fronts, si on sait que Thione n’a pas été d’un commerce facile.

L’ambition est évidemment mince. Le combat de Thione n'est pas celui de Waly. Leurs époques itou...Le jeune artiste a à ressembler à son temps. En mettant en avant ces atouts qui lui ont permis d'arriver le dernier et de s'imposer devant de nombreux chanteurs ayant blanchi sous le harnais de la musique. En plus de s'attacher les services de professionnels chevronnés et de les respecter. Les promoteurs à l'origine de son Bercy sont revenus noirs de colère et promettent de déballer. « Le concert de polémiques », titre déjà utilisé par la presse pour parler de ce qui s’est passé à Bercy le 4 juin, va se faire plus entendre. Et Waly se fera davantage de mauvaise publicité. D'ores et déjà, il ne lui sera plus facile de trouver preneur dans les circuits musicaux internationaux où le système de vases communicants doit avoir fini de faire effet.

Plus simplement, Waly Seck se crée des problèmes en trompant son monde et courant derrière une vengeance par procuration. Quoi que pour l'honneur du père et de la famille !

 L'auteur  Souleymane Thiam
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (10)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Juin, 2016 (11:30 AM) 0 FansN°:1
Merci .Une analyse sensée et profonde.
Anonyme En Juin, 2016 (11:43 AM) 0 FansN°:2
C vrai que Waly voulait pieger Youssou en le parrainant a ce bercy ratw mais dernier n est pas dupe. Car lui meme l a dit a son retour il est alle a bercy pour rendre justice a son pere donc tout ce qu il disait etait faux. Mais a la fin Dieu a rendu justice car les promoteurs de de bercy ont regrette d avoir choisi Waly. Actuellement ils ont connu un echec total.
Thiowly you leuh En Juin, 2016 (16:02 PM) 0 FansN°:3
Une analyse logique ????.
Waly est un jeune artiste très apprécié par le public. Mais il ne doit guère se mêler d'une vieille histoire qui précède sa naissance. Et à Thione aussi de ne pas l'utiliser pour des fins personnelles, qu'il le laisse vivre son succès.
Jacques BASSE En Juin, 2016 (16:30 PM) 0 FansN°:4
Trés juste comme analyse
Waly gagnerait à trouver un coach hors du giron famillier .
un vrai et bon coach. Merci souleymane pour tes éclairages
pertinents.
Moi En Juin, 2016 (17:12 PM) 0 FansN°:5
C'est malheureux pour ce jeune waly qui a son propre destin mais pris en étau par deux vengeurs qui sont son père Thione seck et son beau frère Bougane sur un personne qui ne les a rien fait que de les devancer dans le travail c'est DIEU qui éleve à qui il feux et youssou c'est DIEU qui l'a élevé même en France à Lille il y a un rue qui porte son nom sa candidature aux élections présidentielle sénégalais a secoue la presse mondial de Londres à New York en passant de Paris partout on parlait de lui youssou ndour Thione accepte la volonté de DIEU et prie pour que ton fiston passe sur ce chemin
Oumz En Juin, 2016 (07:22 AM) 0 FansN°:6
les chiens abois la caravane passe
Souleymane KANE En Juin, 2016 (12:04 PM) 0 FansN°:7
Merci Jules, on sent que c'est le professionnel aguerri qui a parlé. Une belle analyse de la situation qui pourrait servir de bréviaire à ce jeune. On ne doit ou ne peut pas mener un combat procuration, fut-il celui d'un père
Aissatou ndiaye En Juin, 2016 (16:02 PM) 0 FansN°:8
Wa?y kou ko bagne dee taal bou yalla taal di am dou ko feye on vous a bien compris You et son lobbie arreteeeeeeee
Anonyme En Juin, 2016 (08:12 AM) 0 FansN°:9
parfaitement d'accord
Lodia En Juin, 2016 (14:47 PM) 0 FansN°:10
Ce qui me gène, c'est le tapage orchestré par sentv. C'est comme si c'était le seul musicien au sénegal.
je dis que douteux et pas professionnel du tout.

Ajouter un commentaire

 
 
Souleymane Thiam
Blog crée le 07/12/2011 Visité 630213 fois 117 Articles 3203 Commentaires 18 Abonnés

Posts recents
(FOOTBALL) Il faut sauver le patriote El Hadj Diouf
(POLITIQUE, SOCIETE) Y En A Marre a secoué le cocotier
(RÉSEAUX SOCIAUX) Au rendez-vous des Door Kat
(POLITQUE) Macky : 5 ans après, le maître-mot est désillusion
(RELIGION, SOCITÉ) Une nouvelle ère s\'ouvre à Tivaouane
Commentaires recents
Les plus populaires
(AVEC BERCY) Waly Seck a pris des chemins qui vont le perdre
(LUTTE) Pluie de combats…Risque d’inondation de « mauvais argent » ?
(2e DEFAITE DE YEKINI, FIN DE CARRIERE…) On peut commencer à dire, « il a été un grand champion »...
(AMNISTIE OU GRÂCE) Karim ne perd rien, il gagne tout...
(SOCIAL) « Bonnes » même à tuer, nos sœurs dans le Golfe