Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

(DIPLOMATIE) Le Sénégal au coeur des préoccupations de la France

Posté par: Souleymane Thiam| Lundi 19 décembre, 2016 11:12  | Consulté 621 fois  |  2 Réactions  |   

Le président Macky Sall effectue, à compter de ce lundi 19 décembre et jusqu’au 23, soit cinq jours, une visite d’Etat en France. Ce qui n’avait pas été réservée à un chef d’Etat sénégalais depuis 1992. Un séjour en compagnie d’une forte délégation et avec diverses activités au programme. Preuve que pour la France, le Sénégal demeure un pays de première importance.

La diplomatie sénégalaise va ainsi clôturer 2016 en fanfares. Après le choix porté sur Macky Sall pour conduire une médiation au Burundi, l’élection du Sénégal comme membre non permanant du Conseil de sécurité des Nations Unies et la présidence de celui-ci par notre pays endant le mois de novembre passé, la visite en France du président de la République va encore faire rayonner le Sénégal au plan international.

Rares sont les chefs d’Etats du continent à pouvoir se targuer d’avoir bénéficié du privilège d’une visite d’Etat en France. Le Sénégal renoue avec plus de vingt quatre ans après. Et le hasard a voulu que l’événement coïncide avec la célébration, ce 20 décembre, des quinze ans de la disparition de Léopold Sédar Senghor, le premier président sénégalais, qui fut un pur produit de la France. De même qu’il porta haut durant son Magistère les relations avec la France. Son successeur Abdou Diouf, président pendant vingt ans, est resté dans ce sillage. Leurs règnes successifs, certains diront combinés, ont été une continuation des liens multi-séculaires entre la France et le Sénégal.

A son arrivée en 2000, Abdoulaye Wade n’ira pas forcément dans ce sens. Au contraire, son style iconoclaste et imprévisible laissa l’impression d’une remise en cause de la France, avec une diversification des partenaires dans la coopération internationale. Les pays du Golfe, la Chine, l’Inde notamment furent en très bonne place dans les relations étrangères du Sénégal. Et assez souvent, le 3e président du Sénégal était comme animé par la volonté de démontrer à la France qu’on peut faire sans elle. Par moment, il y eut des frictions et des incompréhensions.

La France ne perdit cependant jamais de vue l’importance du Sénégal dans sa coopération internationale, principalement en Afrique. Aujourd’hui avec Macky Sall, il y a donc une sorte de départ sur de nouvelles bases ou d’anciennes à consolider, c’est selon. Aux échanges commerciaux estimés en 2015 à 560  milliards de francs Cfa, faisant du Sénégal le premier partenaire commercial de Paris en Afrique, il y a le besoin pour la France de renforcer un pays « sûr » face notamment aux défis sécuritaires qui interpellent l’Afrique.

La France va ainsi prendre une part active aux aspirations de développement du Sénégal, déroulées par Macky Sall autour du Plan Sénégal Emergent, avec notamment la construction du TER par Alstom dont le président visite d’ailleurs les usines à Strasbourg.

Entre la France et le Sénégal, c’est un nouveau cycle de coopération que scelle cette d'Etat…Plus que jamais fort. Et, la polémique que certains jugent utile d'alimenter en se basant sur l'accueil de Macky par une ministre, Annick Girardin, en charge de la Fonction Publique, et 15e au rang protocolaire, ne l'entachera pas.

 L'auteur  Souleymane Thiam
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (2)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Avril, 2017 (08:49 AM) 0 FansN°:1
1234
Anonyme En Avril, 2017 (08:49 AM) 0 FansN°:2
1234

Ajouter un commentaire

 
 
Souleymane Thiam
Blog crée le 07/12/2011 Visité 644400 fois 118 Articles 4190 Commentaires 19 Abonnés

Posts recents
(SOCIÉTÉ) Avec le plastique, ça ne...riz pas
(FOOTBALL) Il faut sauver le patriote El Hadj Diouf
(POLITIQUE, SOCIETE) Y En A Marre a secoué le cocotier
(RÉSEAUX SOCIAUX) Au rendez-vous des Door Kat
(POLITQUE) Macky : 5 ans après, le maître-mot est désillusion
Commentaires recents
Les plus populaires
(AVEC BERCY) Waly Seck a pris des chemins qui vont le perdre
(LUTTE) Pluie de combats…Risque d’inondation de « mauvais argent » ?
(2e DEFAITE DE YEKINI, FIN DE CARRIERE…) On peut commencer à dire, « il a été un grand champion »...
(AMNISTIE OU GRÂCE) Karim ne perd rien, il gagne tout...
(SOCIAL) « Bonnes » même à tuer, nos sœurs dans le Golfe