Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

(HOMMAGE) Une vie en Pacotille, un départ avec des pointillés

Posté par: Souleymane Thiam| Mercredi 08 juillet, 2015 07:07  | Consulté 6059 fois  |  2 Réactions  |   



La communauté hip hop sénégalaise a vécu un terrible choc ce samedi 4 juillet avec le décès du rappeur Pacotille. Une disparition brutale qui, a laissé autant d’interrogations que le chemin qui mena le jeune homme de Yeumbeul au firmament de la musique.

 

Dans la banlieue dakaroise, beaucoup de gens qui avaient connu l’artiste peinent à revenir de leurs émotions. Certains se souviennent de son abnégation dans la tâche, d’autres d’un jeune plein de vie et d’humanité. Une de ses relations révélait une séance de récitals du Coran à laquelle, Paco pour les intimes, les avait conviés la veille, le vendredi, autour de la Sourate Mariama. « Il disait l’adorer car sa mère se prénommait ainsi », précise la source. Une autre personne révélera leur longue discussion quelques jours auparavant.

 

Dans aucun des cas, il n’a été relaté de maladie, connue ou soupçonnée, de Pacotille. Le rappeur serait parti suite à un malaise, survenu alors qu’il se promenait avec ses enfants, après le « kheud », le repas des aurores pour préparer le jeun, et la prière. Le temps d’une évacuation vers une structure sanitaire et…c’était fini !

 

C’est dire toute la surprise à l’annonce de son décès. Il a fallu à bien des gens contacter des connaissances pour se résoudre à l’évidence, avant de cesser toute activité pour accompagner le défunt à sa dernière demeure. Pour un adieu à celui qui sera parti de manière aussi désinvolte qu’il vécut.

 

N’avait-il pas choisi le surnom de Pacotille, pour ensuite se rendre populaire avec un look simpliste marqué principalement par ses chaussures plastiques blanches appelées tic-tic ? Malgré le succès incontestable, Cheikh Sidaty Fall de son vrai nom avait les pieds bien sur terre. Le courage en bandoulière, osant ainsi clamer haut son soutien à l’ex-président Wade, abandonné de toutes parts.

 

C’est peut-être parce que le succès, il ne s’attendait pas à le croiser par la musique. Ceux qui ont connu le surnommé Pape Nar dans les années 80 lui prédestinaient une carrière de footballeur. Ses capacités inouïes de jongleur charmaient déjà dans le tout Yeumbeul, lorsqu’on l’invitait à l’exercice en prélude aux finales de Navétanes. Le jeune d’alors y allait pourtant sans trop forcer, avec beaucoup de facilité. Attitude, sinon aptitude, que l’on retrouvera dans sa carrière de rappeur.

 

Il semblait déterminer à ramener les choses à leur plus simple expression, pour pouvoir s’en détacher le moment venu. Celui qui se voulait Pacotille partira ainsi en pointillé.

 L'auteur  Souleymane Thiam
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Pacotille, Hommage, Deces
Commentaires: (2)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Juillet, 2015 (22:30 PM) 0 FansN°:1
Bien dit.\n
Gor En Juillet, 2015 (22:17 PM) 0 FansN°:2
hommage a paco VOICI SON DERNIER MESSAGE\n\nhttps://.youtube.com/watch?v=pCCQmAgFn3s

Ajouter un commentaire

 
 
Souleymane Thiam
Blog crée le 07/12/2011 Visité 641713 fois 118 Articles 3962 Commentaires 18 Abonnés

Posts recents
(SOCIÉTÉ) Avec le plastique, ça ne...riz pas
(FOOTBALL) Il faut sauver le patriote El Hadj Diouf
(POLITIQUE, SOCIETE) Y En A Marre a secoué le cocotier
(RÉSEAUX SOCIAUX) Au rendez-vous des Door Kat
(POLITQUE) Macky : 5 ans après, le maître-mot est désillusion
Commentaires recents
Les plus populaires
(AVEC BERCY) Waly Seck a pris des chemins qui vont le perdre
(LUTTE) Pluie de combats…Risque d’inondation de « mauvais argent » ?
(2e DEFAITE DE YEKINI, FIN DE CARRIERE…) On peut commencer à dire, « il a été un grand champion »...
(AMNISTIE OU GRÂCE) Karim ne perd rien, il gagne tout...
(SOCIAL) « Bonnes » même à tuer, nos sœurs dans le Golfe