Conocophilips Vs Far Ltd: Vers un arbitrage international

  • Source: : SenewebNews-RP | Le 25 mars, 2017 à 09:03:24 | Lu 3869 fois | 7 Commentaires
content_image

Conocophilips Vs Far Ltd: Vers un arbitrage international

Suite et pas fin dans le différend opposant Conocophilips et Far Ltd sur leurs parts dans le champ SNE du Sénégal. Alors que la cession de Conocophilips à Woodside a largement été perçue comme une transaction achevée ou du moins a-t-elle été présentée par les deux entreprises comme, la compagnie pétrolière australienne Far Ltd vient d’en rajouter dans le différend que l’on croyait clos. Partenaire d’une joint-venture dans le champ pétrolifère SNE au large du Sénégal, Fard Ltd qui conteste la cession de Conocophilips à Woodside menace de recourir à un arbitrage international pour annuler la transaction. La compagnie australienne maintient que Conocophilips n’avait pas le droit de vendre ses actifs au Sénégal à Woodside, en y incluant sa très convoitée participation dans le champ pétrolifère SNE, qui fut la plus grande découverte de pétrole au monde en 2014.  Dès lors Far a tenté d’arrêter l’opération arguant que l’achèvement de la transaction est assujetti aux droits des partenaires à préempter et à l’approbation du gouvernement du Sénégal. Il s’agit de Cairn Energy  avec 40% d’intérêt, Petrosen (Société nationale sénégalaise de pétrole) avec 10% d’intérêt  et Far, qui détient les 15%. Malgré les réclamations de Far, Conocophilips a informé en octobre 2016 que la transaction avait été bien conclue avec succès pour environ 440 millions dollars. Une annonce qui semblait avoir mis fin au débat jusqu’à ce que Far Ltd annonce qu’il ne lâche pas le morceau.

Seneweb news-RP (Enquête)


Auteur: Seneweb News - SenewebNews-RP

Articles similaires




Commentaire (5)


Anonyme En Mars, 2017 (09:59 AM) 0 FansN°: 1
La ronde des vautours a commencé et bientôt c'est la curie sur le cadavre . :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
Reply_author En Mars, 2017 (13:03 PM) 0 FansN°: 1
"werranteh khoukhane, tekki toubeye rek"! donc qu'on fasse une publication du contrat de cession entre le sénégal et far d'une part, et le contrat de joint venture entre fsr et conocophillips philip d'autre part pour plus de transparence. on a l'impression que nos ressources sont bradées à ces compagnies étrangères sans les sénégalais ne sachent exactement les prix et les termes de ces cessions. seule la nature et les termes des contrats peuvent nous informer sur qui a acheté quoi et à quel prix et combien exactement va revenir aux sénégalais. macky parle de transparence sobre, donc "lou waur di wotteh, nakoye niro". il n'y a aucune transparence ici. et le sénégal, n'a-t-il pas le droit d'annuler ces contrats qui sont revendus à prix fort quandnlui n'a reçu que des miettes? don't we have pre-emptive rights to void the contracts, meaning to disgorge or clawback the "ill-gotten profits"?
Anonyme En Mars, 2017 (10:53 AM) 0 FansN°: 2
Pas encore une goutte de sortie, et on est déjà dans une farandole de millions de dollars. SOS ! Patriotes africains experts dans le domaine.....
Anonyme En Mars, 2017 (12:12 PM) 0 FansN°: 3
FAR LTD a raison car tout au debut Conocco a voulu cache les termes de l'accord a FAR qui pourtant est a l'origine de leur presence au Senegal .



Je suis parfaitement d'accord avec FAR car s'ils laissent la transaction ils seront perdant a l'avenir . D'autant plus qu'ils jugent faible le prix de vente ce qui suppose que il y a quelque chose de louche dans la transaction.



Il y a deux hypotheses que FAR veut absolument eviter



1- Que woodside devienl'Operateur si Cairn vend ses parts avant le FID



2- Qu'ils soient fragilises pour un futur octroi de licence au Senegal



Le gouvernement doit supporter FAR qui est notre porte bonheur mais pas seulement car FAR a travaille tres fort pour que le Senegal devient Proven en matiere d'hydrocarbures
Anonyme En Mars, 2017 (17:55 PM) 0 FansN°: 4
Excusez moi, je n'ai rien compris de cet article écrit certainement par un élève du CM2 .Pauvre patrie de Senghor où les journalistes n'arrivent même à aligner trois mots compréhensibles.

L'exploration pétrolière et l'exploitation des hydrocarbures nécessitent des connaissances basiques dont malheureusement beaucoup d'intellectuels sénégalais, dont des responsables politiques de l'opposition, semblent ne pas posséder.C'est la raison que ces derniers racontent des âneries qui font marrer le plus petit technicien exerçant dans le domaine.
Anonyme En Mars, 2017 (18:03 PM) 0 FansN°: 5
Humm it's stinking a growing pattern of corruption involving American Companies.

First Kosmos Energy/Timis and brother of President murky deal with the gas and now this. Hopefully Conocophilips "didn't buy" the government approval for the sale of its stake to Woodside.  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com