Les jeux vidéo violents favorisent l'agressivité

  • Source: : TopSante | Le 13 avril, 2017 à 22:04:51 | Lu 454 fois | 1 Commentaires
content_image

Les jeux vidéo violents favorisent l'agressivité

Les messages violents véhiculés par les médias développent une forme d'agressivité chez les utilisateurs. C'est le deuxième facteur de risque après la violence des proches.

La violence des médias (télévision, jeux vidéo, Internet) favorise un comportement agressif, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Personality and Social Psychology Bulletin. Cette étude confirme six décennies de recherches montrant que l'effet est le même, quelle que soit la culture.

Une étude de grande ampleur a été menée avec 2154 adolescents, dont 38% d'hommes, âgés de 21 ans en moyenne. Ils ont été sondés en Australie, au Japon, en Chine, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Croatie et en Roumanie sur le degré de violence rencontré dans les émissions télévisées, séries, films ou jeux vidéo qu'ils regardaient.

Les conclusions de l'étude révèlent que la violence des médias a été positivement et significativement liée à un comportement agressif dans tous les pays. En effet, l'exposition a été liée une pensée agressive accrue et a réduit l'empathie. L'effet de la violence dans les médias était plus grande que tous les autres facteurs de risque, à l'exception de la délinquance par les proches.

« Ceci est une preuve forte que les principaux processus psychologiques provoqués par une exposition répétée de la violence des médias qui mènent à l'agressivité accrue sont les mêmes dans toutes les cultures, au moins en temps normal », a déclaré Craig Anderson, professeur de psychologie à l'Université de l'Iowa aux Etats-Unis.

«Cependant, nous pensons que les conditions sociales et culturelles locales peuvent influer sur ces processus lorsque ces conditions sont plus extrêmes ».

LA VIOLENCE DES MÉDIAS UN FACTEUR DE RISQUE AUSSI IMPORTANT QUE D'AUTRES CAUSES

En plus de mesurer la violence dans les médias, les chercheurs ont examiné cinq autres facteurs de risque: la criminalité dans le quartier, la délinquance par les pairs, la victimisation par les pairs, le comportement abusif des parents et un comportement agressif combiné. Les chercheurs ont testé l'importance de chaque facteur : la violence dans les médias a été le deuxième facteur prédictif le plus important. En effet, elle est à 23% responsable de l'agressivité. La violence de ses proches est en cause à 28%, le harcèlement pour 17%, les crimes de voisinages pour 11% et l'abus sexuel des parents pour 9%.

« Les résultats suggèrent fortement que la violence médiatique est similaire à d'autres facteurs de risque connus pour l'agression », a déclaré Douglas Gentile, professeur ISU de la psychologie et l'un des co-auteurs de l'étude. « Cela ne veut pas dire la violence des médias mérite une attention particulière, mais elle doit être prise autant au sérieux que d'autres facteurs de risque ».


Auteur: Agathe Mayer - TopSante




Commentaire (1)


Ton Père il y a 2 semaines (10:12 AM) 0 FansN°: 1
Ay doule leu rek!! Nékk léne fii rek lo léne lire si net bi nguéne copier coller ko oubi sen badio yi gnoukh ko si sen site bi

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com