reportage : les bonnes expliquent pourquoi les maris de leurs patronnes finissent par les épouser

  • Source: : Seneweb.com | Le 03 février, 2017 à 13:02:07 | Lu 29555 fois | 7 Commentaires

Auteur: seneweb.com - Seneweb.com


Commentaire (6)


Anonyme En Février, 2017 (14:57 PM) 0 FansN°: 1
Rirrrrrrrrrrrrrrrrrrrr gni niouy domérame deugue deugue
Anonyme En Février, 2017 (15:35 PM) 0 FansN°: 2
waa lou ne thi thiou ak mafe bougnou congele ...con lou congelateur ak frigidaire di diarign ..

dama ne yaw diankha bi woutal visa nga dem europe ba kham ....yaw ndoye ban boude congele dafay raye con immigre yeum dee nagnou bou yagueu..

il n est pas dit qu on doit obligatoirement donner a manger a la bonne et lui payer un salaire ..boulen gnou sonal le salaire ne suffit meme pas pour ton patron... mout mba mot rek

Anonyme En Février, 2017 (18:40 PM) 0 FansN°: 3
Congeler de la nourriture dara nekoussi. Lii moy wané ni on est des pauvres vraiment arriérés. Vos patronnes ne sont pas obligées de vous nourrir, prenez ce qu'elles vous donnent, tant que rayoulene. Té nguen goorgorlou am fouleu si sen bopou, koula fek sa ligueye naw leu. Mbidanou Europe nak c'est pas la solution. Niakeu kham loufi khew motakh ngay wakh ma chérie. Fii nourriture congelee sakh sa patronne doulako diokh wala bouboba dinako dindi sa salaire.



Mes chères sœurs prenez soin de vos maris. Jigeen loumou occupée occupée, quel que soit son rang, waroul meusseu fatté liko war si borom keureum. Lo soneu soneu so wathié lidieuntil sa dieukeur mayko ndokh, s'enquérir de sa journée, defaral ko rer, wakhtanal ko, kaf réé, deufeul ko. Week end boula keneu djitou sa wagne, toggou bamou nekh tadie. Lolou yeup nak koulene wakh yomb na day wakh louko nekh mais c'est juste une question de volonté. Rappelez-vous que fou sen kholou dieukeur séddé, Yalla Dinalene Recompenser. Yokkou lene goorgorlou rek Lii nguen di toudé diongué dou diongué d, c'est un devoir que vous avez tellement omis que vous en avez fait quelque chose d'extraordinaire.



Reply_author En Février, 2017 (19:05 PM) 0 FansN°: 1
bonjour ,
je suis une femme mariée trés occupée mais n'en demeurre pas moins que dhiguene daye khame wareefam : moi il n'est m^me ^pas question qu'une bonnes s'aventure nane deye tadiale sama dieureuk , il faut pas mes chéres soeurs, moi je fini trés tard mais c'est moi qui cuisine pour mon mari , par principe, une bonne ne mui adresse même pas la parole faut savoir dés le départ mettre des limites .
pareille pour ta chambre a coucher , faut faire et défaire ton lit toi toi même.
moi je vais au marché moi même , donce je pars du principe ou si tu veux avoir des enfants you raww sene morom deukeure dagnou koye tarbiyou et pourtant je suis intellectuelle , j'ai un bac + 5, pour moi il faut jouer pleinement son rôle de femmes , prendre le temps d'échanger avec ses enfants, reviser leurs cours avec eux, ne pas tous délégué, wagnii demme khewwe et vous aurez le temps de vous consacrez uniquement à l'épanouissement des siens avec une éductaiion basée sur le 'islam et les valeurs.
wasalam
Anonyme En Février, 2017 (00:00 AM) 0 FansN°: 4
lou nèk si mafè bougnou congelé moyèn limo takh touki bakh bou congelé lèk done rayé immigré yeup dènagn :xaxataay: 
Anonyme En Février, 2017 (06:28 AM) 0 FansN°: 5
Dans une famille où le mari et la femme travaillent et n'exploitent pas les mbindanes. La femme fait la cuisine le weekend et congèle tout pour la semaine.
Anonyme En Février, 2017 (21:00 PM) 0 FansN°: 6

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com