Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

(PERSPECTIVES, DEFIS) Les 3 grands défis de 2017

Posté par: Souleymane Thiam| Lundi 02 janvier, 2017 23:01  | Consulté 5608 fois  |  0 Réactions  |   

On vit une année nouvelle depuis le dimanche 1er janvier. Les lampions se sont éteints sur 2016, et 2017 de s’installer. L’occasion, comme pour les ans précédents, de dresser des perspectives et de fixer des défis. Trois retiennent fondamentalement notre attention : la Can au Gabon des Lions, la gestion du pouvoir et le secteur de la presse.

Can, les Lions encore favoris

Pour la Coupe d’Afrique des Nations que le Gabon accueille à partir du 14 janvier et jusqu’au 5 février, les Lions du Sénégal (sur cette photo lors du début de leur regroupement à Daka) sont encore mis sur la liste des prétendants sérieux à la victoire finale. Les poulains du sélectionneur Aliou Cissé, capitaine de la Génération 2002, ont fait un parcours pour la Can plus que convaincant. Ils n’ont connu que de rares trébuchements, très rarement même, en matchs officiels comme amicaux. Le groupe est constitué de joueurs évoluant dans de grands clubs d’Europe, beaucoup étant dans la prestigieuse Premier League anglaise. Leur hargne sur le terrain combinée à la mentalité de gagneur du coach et à l’ambition de réaliser un résultat jamais atteint par le football sénégalais font des Lions des adversaires redoutés. Last but not least, le calibre de leurs adversaires de la poule B, la Tunisie et l’Algérie particulièrement, et petit poucet du Zimbabwe les met dans une position avantageuse, du genre qui les pousse toujours à tirer leur épingle du jeu.

Le premier tour de la présidentielle 2019

Le pouvoir de Macky Sall devrait avoir comme principal défi cette année les élections législatives, prévues en juillet. Au pouvoir depuis 2012, le leader de l’Alliance Pour la République (Apr) a vu de « nouveaux opposants » se dresser sur son chemin, avec un style fait d’arguments techniques dans les débats. Ce qui leur a permis de bousculer par moments des tenants du pouvoir. Ils ont noms Ousmane Sonko, Abdoul Mbaye et dans une moindre mesure. Toutefois, le président tient bien le gouvernail et déroule ses projets, malgré les critiqués toujours acerbes. Et le plus normalement du monde, devrait-on ajouter.

2017 risque d’avoir une autre tournure, avec les législatives prévues au mois de juillet. Ne pas conserver la majorité à l’Assemblée Nationale avec ses camarades de la Coalition Benno Bokk Yakaar mettrait le pouvoir dans une situation de forte contestation durant les deux années conduisant à la présidentielle de 2019. Après le référendum de cette année sur la modification de la Constitution remporté péniblement par le « Oui », ce serait un signe supplémentaire de la fragilité du régime. Et, l’opposition trouvera là le moins de pousser sans relâche pour réduire la marge à Macky Sall et ses partisans.

La presse à la croisée des chemins

Communément appelé le « 4e Pouvoir » au Sénégal, la presse ne semble plus si certaine de sa toute puissance. De nombreuses entreprises ont passé ces dernières années à souffrir gravement. Et durant les derniers jours de 2016, on a assisté à une mutation du journal Le Populaire avec des employés laissés à carreau, de même qu’au niveau de Walf fadjri 40 personnes ont vu leur non renouveler.

Dans la presse aujourd’hui, il y a ceux qui crient haut leur peine et ceux qui font dans le stoïcisme, espérant des lendemains meilleurs. Les uns et les autres ont ceci de commun : ils n’ont pas senti le vent tourner ou…ont minimisé sa puissance. Et voilà que les nouveaux paradigmes de consommation de l’information leur sont tombés dessus, avec l’incontournable Internet. Où, on gagne de l’argent. L’outil informatique a créé d’innombrables auto-entrepreneurs. Qui, sont à l'écrasante majorité jeunes et comprennent donc mieux les besoins des consommateurs, également majoritaires. Ils ont surtout le mérite d'avoir osé y aller, au contraire des tenants de la presse classique qui s'interrogeaient ou refusaient tout bonnement de suivre le mouvement. Il leur cependant leur solide expérience pour rattraper le retour, énorme. Ce sera une de leur principale mission cette année. Etre Geek ou disparaître…

 L'auteur  Souleymane Thiam
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Souleymane Thiam
Blog crée le 07/12/2011 Visité 617820 fois 114 Articles 2855 Commentaires 15 Abonnés

Posts recents
(POLITQUE) Macky : 5 ans après, le maître-mot est désillusion
(RELIGION, SOCITÉ) Une nouvelle ère s\'ouvre à Tivaouane
(POLITIQUE) La vraie saison commence
(SOCIÉTÉ) Accidents de la circulation : explications (ir) rationnelles
(POLITIQUE) Khalifa devra toujours s\'attendre à un...Sall temps
Commentaires recents
Les plus populaires
(AVEC BERCY) Waly Seck a pris des chemins qui vont le perdre
(LUTTE) Pluie de combats…Risque d’inondation de « mauvais argent » ?
(2e DEFAITE DE YEKINI, FIN DE CARRIERE…) On peut commencer à dire, « il a été un grand champion »...
(AMNISTIE OU GRÂCE) Karim ne perd rien, il gagne tout...
(SOCIAL) « Bonnes » même à tuer, nos sœurs dans le Golfe