Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

(POLITIQUE) Le Lion peut encore dormir, ils ne peuvent pas le réveiller…

Posté par: Souleymane Thiam| Dimanche 16 octobre, 2016 16:10  | Consulté 3548 fois  |  1 Réactions  |   

La marche organisée par l'opposition, le vendredi 14 octobre courant, a tourné court, dispersée qu'elle fut par les forces. Cela a suffi cependant aux leaders de partis et d'autres organisations regroupés au sein du Front Manko Wattu Sénégal pour faire une étape de plus dans leur détermination à croiser les fers avec le pouvoir de Macky Sall. Et de se rendre ainsi compte de la dure réalité de l'opposition, au-delà des déclarations médiatiques.

Si la floraison des média fait qu'aujourd'hui la plus petite sortie contre le pouvoir connaît rapidement une grande ampleur, il faut bien plus pour se construire une solide carapace d'opposant. Par exemple, braver le soleil, affronter les jets de pierres, souffrir l'odeur des gaz lacrymogènes, vraisemblablement plus piquante que par le passé, sans oublier les matraques, désormais électroniques pour une bonne partie.

Les leaders de ce qui est qualifiable d'opposition à Macky Sall l'ont durement expérimenté. Au finish, entre « évanoui », « blessé évacué », « fuyard », « invisibles » dès les premières échauffourées, on n’aura pas vu des dignes héritiers de Wade pendant les fortes années de conquête du pouvoir. Ce n’est pas avec ces gens-là qu’on peut espérer une application de l’appel, désormais célèbre du Pape du Sopi, intimant à ses ouailles de retourner les grenades aux policiers…

Bref, il n'y a pas encore de quoi inquiéter Macky. Lequel n'a finalement pour réelle opposition que...les préoccupations du peuple à résoudre. Et sur ce plan, on peut l'aimer ou le détester, on lui reconnaîtra ses multiples efforts.

En face, on fait son rôle d'opposants. On ne ratant jamais un os à ronger, à défaut d’en chercher. Et Karim libéré, on a le pétrole et la présence du frère du président, Aliou Sall, dans le dossier comme aubaine.

Seulement, tous ou presque ne sont mus que par une sorte de vengeance contre un pouvoir auquel ils ont appartenu ou étaient proches dans un passé récent. Ou acceptent toujours mal d’avoir été coiffés au poteau par Macky, lors de la présidentielle de 2012.

S'y ajoute que les plus virulents s'essaient à la politique après avoir mené une carrière fulgurante professionnelle. Un autre monde en somme et ses dures réalités. C’est mince comme programme politique.

Macky Sall est trop en avance là-dessus sur eux. Ils l'inquiéteront difficilement. Le Lion peut encore dormir, ils ne peuvent pas le réveiller…

 L'auteur  Souleymane Thiam
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Avril, 2017 (08:49 AM) 0 FansN°:1
1234

Ajouter un commentaire

 
 
Souleymane Thiam
Blog crée le 07/12/2011 Visité 641734 fois 118 Articles 3962 Commentaires 18 Abonnés

Posts recents
(SOCIÉTÉ) Avec le plastique, ça ne...riz pas
(FOOTBALL) Il faut sauver le patriote El Hadj Diouf
(POLITIQUE, SOCIETE) Y En A Marre a secoué le cocotier
(RÉSEAUX SOCIAUX) Au rendez-vous des Door Kat
(POLITQUE) Macky : 5 ans après, le maître-mot est désillusion
Commentaires recents
Les plus populaires
(AVEC BERCY) Waly Seck a pris des chemins qui vont le perdre
(LUTTE) Pluie de combats…Risque d’inondation de « mauvais argent » ?
(2e DEFAITE DE YEKINI, FIN DE CARRIERE…) On peut commencer à dire, « il a été un grand champion »...
(AMNISTIE OU GRÂCE) Karim ne perd rien, il gagne tout...
(SOCIAL) « Bonnes » même à tuer, nos sœurs dans le Golfe