Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

(POLITIQUE) Mr. et Mrs. Smith, version sénégalaise

Posté par: Souleymane Thiam| Dimanche 02 octobre, 2016 23:10  | Consulté 2924 fois  |  0 Réactions  |   

Le débat animé depuis quelques semaines, par l'opposition et des segments de la Société Civile, sur des contrats pétroliers signés par le pouvoir est en train de pourrir jusqu'au plus haut sommet de l'Etat. On a même cru vivre une version sénégalaise du célèbre film d'espionnage américain Mr. et Mrs. Smith.

Séparées dernièrement, les stars américaines Angelina Jolie et Brad Pitt ont constitué sans doute l'un des couples glamour les plus suivis. On se souviendra aussi forcément de leur caractère fortement réussie de leur couple au cinéma. L'exemple le plus marquant est certainement Mr. et Mrs. Smith de Doug Liman, sorti en 2005. Ils y interprètent un couple qui s'est connu en Colombie. Tous deux agents secrets, ils se découvrent sur la même mission. Une autre mission s'impose alors à eux : s’entretuer. C'est l'illustration d'un couple qui ne tirent dans le même sens voire aux intérêts divergents.

Cette fiction a semblé ces derniers jours nous offrir une sorte de « version sénégalaise ». Et surtout conforter dans leurs sentiments les « défenseurs », on devrait plus exactement dire « dénonciateurs » d'une forte présence, à leur goût, de la Première Dame dans la gestion des affaires. En pleine tempête des contrats pétroliers dont aurait profité le frère du président et après que le Premier ministre a fait un point avec la presse sur la question, un ministre est allé dans un sens autre. Mame Mbaye Niang, en charge de la Jeunesse, a mis les pieds dans le plat, soutenant que le frangin du président devait s'expliquer, qu'il est un militant de la 25e heure de l’Apr, etc. Sa proximité, supposée ou réelle, avec la Maîtresse du palais a suffi pour amener à des conclusions, rapprochements et suppositions. Lesquelles trouvent ont semblé un peu plus s’enfler avec l'intervention d’autres personnes dont on cite les noms dans l’entourage de Mme. Au finish, il y a eu de quoi laisser la solide impression que dans le système de « Monsieur l'élu », il y a celui de Mme son épouse. Un ministre de Monsieur avait déjà créé le scandale en affirmant que « sans Mme », il n'aurait pas été maintenu à son poste. On a aussi de cesse de justifier la nomination de tel Dg, Ambassadeur, entre autres, par sa proximité ou d'un de ses parents avec Mme. Des responsables qui, sur la balance, semblent plus lourds que les autres. On les dit simplement « intouchables » !

Ce qui nous fait très souvent croire qu'on est dans un choc de systèmes. L'un devant passer sur l'autre pour prospérer. Comme dans « Mr et Mrs Smith » ! Sans Angelina et Brad, mais les intérêts bien en place...

 L'auteur  Souleymane Thiam
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Souleymane Thiam
Blog crée le 07/12/2011 Visité 617829 fois 114 Articles 2855 Commentaires 15 Abonnés

Posts recents
(POLITQUE) Macky : 5 ans après, le maître-mot est désillusion
(RELIGION, SOCITÉ) Une nouvelle ère s\'ouvre à Tivaouane
(POLITIQUE) La vraie saison commence
(SOCIÉTÉ) Accidents de la circulation : explications (ir) rationnelles
(POLITIQUE) Khalifa devra toujours s\'attendre à un...Sall temps
Commentaires recents
Les plus populaires
(AVEC BERCY) Waly Seck a pris des chemins qui vont le perdre
(LUTTE) Pluie de combats…Risque d’inondation de « mauvais argent » ?
(2e DEFAITE DE YEKINI, FIN DE CARRIERE…) On peut commencer à dire, « il a été un grand champion »...
(AMNISTIE OU GRÂCE) Karim ne perd rien, il gagne tout...
(SOCIAL) « Bonnes » même à tuer, nos sœurs dans le Golfe