Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

(RELIGION) Sos, chefs religieux en danger !

Posté par: Souleymane Thiam| Mercredi 17 août, 2016 14:08  | Consulté 317 fois  |  2 Réactions  |   

Le tribunal de Diourbel a mis en délibéré pour le 12 août une affaire de vol de fortes sommes d'argent chez le Khalife général des mourides. Le mis en cause était préposé à l'entretien des appartements du religieux et n'a pas pu résister à la tentation de l'argent qui circule dans le milieu. Cet acte expose au grand jeu le danger qui peut peser sur de grands chefs religieux, parallèlement à de nombreuses autres pratiques peu orthodoxes impliquant leur proche entourage.

L'éminent avocat Me Khassim Touré, défenseur de la partie civile, a encore fait preuve d’une grande pertinence en analysant le problème sous l’angle de la sécurité à assurer dans l’entourage des Khalifes généraux des confréries religieuses sénégalaises.

La perspective n’a jamais semblé si importante, mais posée par un proche des religieux, avocat de Touba depuis plus décennie notamment, elle est à tenir en haute considération. Et des témoignages sont légion pour en construire l'argumentaire, voire la plaidoirie si on devait fait dans un langage approprié.


En vérité, l'affaire à gérer par le tribunal de Diourbel est juste la face visible de l'iceberg. La médiatisation a fait son effet ici, là où de nombreux autres cas ont été tues ou « gérés ». Généralement au Sénégal, le cas des proches des chefs religieux a toujours fait l'objet des plus folles supputations. On rapporte, les concernant, des témoignages qui peuvent parfois faire froid dans le dos. 

 

On les appelle « beuk neg », chambellans en français, et ils sont censés soutenir les chefs religieux dans leurs occupations quotidiennes. De cette position privilégiée, ils seraient nombreux à profiter et même à abuser.

Du temps de Serigne Saliou par exemple, on s'émeuvait de la vie de nabab d'un de ses chambellans. L'anecdote du voleur de Serigne Fallou est aussi restée célèbre. Idem avec leur frère Serigne Mourtada dont un des collaborateurs voulut démissionner pour une affaire de vol toujours. Bon nombre de ces proches des chefs religieux sont accusés de monnayer l’accès. Même des problèmes de mœurs y passent souvent.

 L'auteur  Souleymane Thiam
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Religion, Danger
Commentaires: (2)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Avril, 2017 (08:49 AM) 0 FansN°:1
1234
Anonyme En Avril, 2017 (08:49 AM) 0 FansN°:2
1234

Ajouter un commentaire

 
 
Souleymane Thiam
Blog crée le 07/12/2011 Visité 644104 fois 118 Articles 4181 Commentaires 19 Abonnés

Posts recents
(SOCIÉTÉ) Avec le plastique, ça ne...riz pas
(FOOTBALL) Il faut sauver le patriote El Hadj Diouf
(POLITIQUE, SOCIETE) Y En A Marre a secoué le cocotier
(RÉSEAUX SOCIAUX) Au rendez-vous des Door Kat
(POLITQUE) Macky : 5 ans après, le maître-mot est désillusion
Commentaires recents
Les plus populaires
(AVEC BERCY) Waly Seck a pris des chemins qui vont le perdre
(LUTTE) Pluie de combats…Risque d’inondation de « mauvais argent » ?
(2e DEFAITE DE YEKINI, FIN DE CARRIERE…) On peut commencer à dire, « il a été un grand champion »...
(AMNISTIE OU GRÂCE) Karim ne perd rien, il gagne tout...
(SOCIAL) « Bonnes » même à tuer, nos sœurs dans le Golfe